Fitness

Musculation

Nutrition

Minceur

Maman et bébé

Bien-être

Beauté

Santé


Partagez vos lectures ! :
   En savoir plus : Les troubles alimentaires dangereux

#1 2007-05-07 16:38:37

F.marie.V
Membre
Date d'inscription: 2007-04-04
Messages: 125

Les troubles alimentaires dangereux

Bonjour,

A quel moment peut on dire qu'une alimentation déséquilibrée tend à devenir un trouble alimentaire ?

Comment peut on savoir que ç'en est un ? Quels sont les signe précurseurs ?


"Le difficile, ce n'est pas d'obtenir ce que l'on désire mais d'aimer ce que l'on a obtenu.
Il n'y a pas de situations désespérées; il n'y a que des hommes qui désespèrent des situations."
proverbe vietnamien

Hors ligne

 

#2 2007-05-07 16:43:58

pro-sante
Membre
Date d'inscription: 2007-04-12
Messages: 557

Re: Les troubles alimentaires dangereux

Ces ados qui grossissent en voulant maigrir...

Une étude américaine souligne la nocivité de certains troubles alimentaires draconiens, (Le contrôle quotidien du poids, se faire vomir ou abuser des laxatifs font parti des signes d'anorexie, tandis que le gavage tend vers la boulimie).

C’est inefficace... Et même dangereux !

Le Docteur Stice de l’Université du Texas à Austin, a découvert que presque 500 adolescentes - entre 11 à 15 ans - avaient eu recours à ce genre de pratiques et s’étaient retrouvées dans une situation qualifiée de "critique".

Pourquoi ?

Parce que "ces comportements ont entraîné une altération du processus homéostatique". En d’autres termes, un déséquilibre profond de l’organisme.

Résultat : une prise de poids importante, aggravée par un état dépressif, très courant chez ces jeunes filles "qui vont se mettre à manger pour se réconforter ou simplement se distraire".

Le docteur Stice a aussi constaté que les adolescentes aux parents obèses ont "quatre fois plus de risque que la moyenne de devenir obèses à l’âge adulte".

Un résultat alarmant surtout qu’il s’applique aussi bien aux jeunes filles vivant avec leurs parents biologiques... que d’adoption.

"Ceci met en évidence l’importance dans la survenue de l’obésité, des facteurs non seulement génétiques mais aussi de l’environnement familial"...

Hors ligne

 

#3 2007-05-07 16:52:24

pro-sante
Membre
Date d'inscription: 2007-04-12
Messages: 557

Re: Les troubles alimentaires dangereux

Pour rééquilibrer une alimentation dangereuse, vous pouvez déculpabilisez la personne en lui montrant ce principe sain.

Pour perdre, 2 à 3 kilos par mois sur du long terme puis stabiliser, les diététiciens proposent généralement un régime proche de 1 500 calories.

Quels aliments choisir ?

Les légumes cuits et les crudités. Les verdures peuvent être consommées à volonté.

Ces aliments sont riches en eau et en nutriments protecteurs (vitamines, minéraux) et pauvres en énergie.
A condition toutefois de ne pas les noyer sous une sauce grasse.
Ils apportent du volume à l’assiette et remplissent l’estomac de manière utile.

Il importe aussi de privilégier les aliments peu gras :

• Boeuf maigre, veau, filet ou carré de porc, volaille, jambon maigre. Evitez les charcuteries et les viandes hachées, servies avec des sauces grasses ;

• Tous les poissons, à l’exception des conserves à l’huile et des poissons panés frits à l’huile ;

• Lait écrémé et toutes préparations à base de lait écrémé, yaourts et fromages frais ou fondus maigres à moins de 25 % de matières grasses ;

• Tous les fruits, sauf les noix, noisettes ou amandes ;

• Tous les légumes sont à volonté, crus ou cuits ;

• Tous les pains, pâtes, riz, pommes de terre cuites à l’eau ou à la vapeur, légumes secs... Evitez bien sûr les fritures, pâtisseries, biscuits et préparations en sauce.

• L’eau, les boissons "light" (non gazéifiées), les tisanes, le thé, le café, le potage et le bouillon (fait maison) ne menacent pas le bilan énergétique.

• Les boissons sucrées, le vin, la bière et l’alcool apportent, en revanche, des calories superflues et sans apport positif pour l’organisme.

Hors ligne

 

#4 2008-01-31 11:52:01

Vampirélla
Membre
Date d'inscription: 2007-07-03
Messages: 113

Re: Les troubles alimentaires dangereux

les symptômes connus de l'anorexie mentale :

- Refus de maintenir un poids égal ou supérieur au poids minimum compte tenu de l’âge et de la taille.

- Peur intense de prendre du poids ou de devenir grosse, même avec un poids anormalement bas.

- La forme et le poids du corps sont perçus de façon anormale, le jugement porté sur soi-même est indûment influencé par la forme et le poids du corps, ou il existe un déni des conséquences du bas poids corporel.

- Chez les femmes pubères, aménorrhée, c’est-à-dire absence de règles durant au moins 3 cycles consécutifs.

On distingue 2 phases dans l'anorexie mentale :

-Type boulimies/vomissements : la personne présente des hyperphagies incontrôlées accompagnés de comportements compensatoires pour prévenir une prise de poids, tels des vomissements provoqués, des prises abusives de laxatifs ou de diurétiques.

1. Épisodes récurrents d’hyperphagie incontrôlée. Un épisode d’hyperphagie incontrôlée consiste en : 1. prises alimentaires, dans un temps court inférieur à 2 heures, d’une quantité de nourriture largement supérieure à celle que la plupart des personnes mangeraient dans le même temps et dans les mêmes circonstances. 2. Une impression de ne pas avoir le contrôle des quantités ingérées ou la possibilité de s’arrêter.
2. Le sujet met en œuvre des comportements compensatoires visant à éviter la prise de poids (vomissements provoqués, prises de laxatifs ou de diurétiques, jeûnes, exercice excessif).
3. Les épisodes d’hyperphagie incontrôlée et les comportements compensatoires pour prévenir une prise de poids ont eu lieu en moyenne 2 fois par semaine durant au moins 3 mois.
4. Le jugement porté sur soi-même est indûment influencé par la forme et le poids du corps.
5. Le trouble ne survient pas au cours d’une anorexie mentale.


-Type restrictif : la personne ne présente ni épisodes d’hyperphagies incontrôlées, ni comportements compensatoires pour prévenir la prise de poids.

Selon le "Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids" et la nomenclature psychiatrique internationale datant des années 1980.

Quand on le sait, on peut se soigner...

Dernière modification par Vampirélla (2008-01-31 11:53:23)

Hors ligne

 

#5 2009-04-28 15:02:24

pro-sante
Membre
Date d'inscription: 2007-04-12
Messages: 557

Re: Les troubles alimentaires dangereux

F.marie.V a écrit:

Bonjour,

A quel moment peut on dire qu'une alimentation déséquilibrée tend à devenir un trouble alimentaire ?

Comment peut on savoir que ç'en est un ? Quels sont les signe précurseurs ?

La boulimie et l'anorexie sont deux troubles que l'on peut associer et qui peuvent alterner chez certaines personnes mais qui sont fondamentalement différents.

pour en savoir plus sur ces comportements à risques cliquez ici et lisez cet article

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2018 123Fitness
Traduction par punbb.fr